Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le magazine de l'économie marocaine

La CGEM engagée à vulgariser la notion de RSE auprès des entreprises

Rabat - La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s'engage à continuer à "vulgariser la notion de RSE auprès des entreprises", a affirmé le président de la Commission RSE et labels au sein de la Confédération, Said Sekkat.

La démarche consiste à "mettre en avant les bonnes pratiques comme valeur d'exemple", surtout que le label RSE est un concept "relativement récent et pas toujours bien compris", a indiqué Sekkat dans une interview publiée vendredi par +L'Economiste+. 

 

Le label RSE est attribué pour une durée de trois années aux entreprises basées au Maroc, membres de la CGEM. Toute entreprise, postulant à ce cadre doit se soumettre à une évaluation, menée par un cabinet d'experts indépendants accrédités par la CGEM. 

 

Cette évaluation vise à attester que les actes de gestion d'une entreprise postulante présente une assurance raisonnable de conformité avec les engagements de la charte de responsabilité sociale. 

 

Sekkat a rassuré, toutefois, que de plus en plus d'entreprises y adhèrent et communiquent sur des documents extra-financiers. 

 

Ces entreprises "y trouvent un outil de résilience face à la crise", a-t-il dit, précisant que le renforcement des liens avec les parties prenantes (salariés, consommateurs, fournisseurs...) permet à l'entreprise d'améliorer sa performance et de diminuer sa vulnérabilité face à la crise. 

 

"Nous voulons que ce label reste une reconnaissance crédible et reconnue. D'où le maintien d'un niveau d'exigence élevé mais qui ne décourage pas pour autant les entreprises", a ajouté le président de la commission. 

 

Pour inciter les entreprises à une forte adhésion à cette labellisation, la CGEM a signé des conventions avec les administrations des douanes et des impô ts, et avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et organismes bancaires consistant à octroyer un traitement préférentiel aux entreprises labellisées, a-t-il déclaré. 

 

L'objectif de cette démarche est de parvenir à une "harmonisation étendue aux autres administrations telles la douane et la CNSS", a-t-il clarifié. 

 

Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi, la 2ème édition des Assises de la RSE s'est ouverte mercredi à Casablanca. Cet événement a été marqué par la remise du Label RSE de la CGEM à 27 entreprises. Il s'agit de quatre groupes d'entreprises et leurs filiales, dont Managem, Phone, Auto-Hall et A3/Rezo, ainsi que dix sociétés à savoir, la Bourse de Casablanca, GFI Informatique, Gharb Papier et Carton (GPC), HPS, Maghreb Steel, Maroclear, Rézo Production, Salam Gaz, Sodipress et la Société des Brasseries du Maroc.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article